Cette image est utilisée par Facebook pour des fins d'analyse et donnée.

Le coronavirus et les habitudes d’achat.
Qu’en retient-on ?

Habitudes d'achat et coronavirus

 

 

Alors que la crise du coronavirus frappait de plein fouet le Québec en mars dernier, les habitudes d’achat en ligne des Québécois ont-elles changé ? Où ont-ils acheté ? Quel type de produit se sont-ils le plus approprié lors de la récente crise ? Portrait des achats en ligne au Québec de 2019 à aujourd’hui.

Les données 2019

Pour bien comprendre l’impact de la crise sur les comportements d’achat des cyberacheteurs, regardons de plus près les chiffres de 2019 provenant de l’enquête de NETendances 2019 – Le commerce électronique au Québec, rendue publique par le CEFRIO le 31 mars dernier, Centre facilitant sur la recherche et l’innovation dans les organisations ayant cessé ses activités le 30 juin dernier.

Ainsi, en 2019, loin avant la pandémie, on estimait le total des achats en ligne au Québec à 12,5 milliards de dollars, pour un panier d’achats en ligne mensuel moyen de 313 $. À lui seul, Amazon totalisait 35 % de ces ventes. À lui SEUL. Le pourcentage des adultes québécois ayant procédé au moins à un achat sur la toile, lui, était de 63 %.

 

Faits saillants du commerce électronique au Québec - 2019
(SOURCE : https://cefrio.qc.ca/media/2336/netendances_2019_le-commerce-%C3%A9lectronique-au-qu%C3%A9bec.pdf)

 

Qu’est-ce que les cyberacheteurs québécois consommaient le plus via le commerce
en ligne ?

  • 38 % : vêtements, chaussures, bijoux et accessoires
  • 30 % : billets de spectacles et de divertissement
  • 29 % : musique, films et jeux vidéo

Bien entendu, d’autres catégories font office dans la recherche. Voici un tableau (2019) démontrant les habitudes des consommateurs québécois en ligne selon leur sexe, groupe d’âge et revenu annuel avant impôt.

 

Cyberacheteurs ayant effectué au moins un achat dans la catégorie
(SOURCE : http://iceq.cefrio.qc.ca/)

 

Tendance des habitudes d’achat en ligne et coronavirus

Les 25 et 29 mars dernier, un sondage express auprès d’adultes internautes québécois, réalisé par la firme BIP Recherche, dévoilait que 28 % des utilisateurs d’Internet avaient personnellement changé leurs habitudes d’achat en ligne depuis le début de la crise du coronavirus. Enfin, 79 % des adultes québécois sondés avaient l’intention de faire des achats en ligne davantage dans les commerces « locaux ». En effet, les tendances nous permettent d’affirmer que les cyberacheteurs québécois se sont tournés vers l’achat local lors de la récente crise.

Pensons notamment aux diverses initiatives qui ont vu le jour au Québec comme le Panier bleu (par le gouvernement du Québec), la campagne J’achète bleu (par la Fédération des chambres de commerce du Québec) ou, encore, plus près de nous, le module Services de proximité mis en place par la Chambre de commerce et d’industrie du Cœur-du-Québec et le Marché Godefroy qui maintenant offre les produits de ses commerçants via la plateforme Locavora. Pour ne nommer que ceux-là… (la liste serait longue !)

En somme, la récente crise a favorisé les habitudes d’achat de type local.

Maintenant, comment adapter votre modèle d’affaires en ligne ?

Tout d’abord, sachez que vendre en ligne ne se résume pas simplement à une cyberboutique. En effet, offrir des produits pour l’achat en ligne, ce n’est pas pertinent pour toutes les entreprises locales. Par exemple, si vous êtes une entreprise de service, offrir la réservation de rendez-vous en ligne peut constituer votre « cybercommerce ».

Ainsi, selon votre entreprise et ses objectifs, plusieurs options peuvent vous être pertinentes :

  • Extension de boutique en ligne sur votre site Web
  • Création d’une boutique en ligne
  • Vente de produits via de tierces parties
  • Formulaire de commande détaillé
  • Module de réservation en ligne
  • Et plus encore !

Vous ne savez par où commencer ? Notre équipe peut vous conseiller à l’étape où vous êtes rendue. 

De plus, différentes enveloppes budgétaires sont à la disposition des entrepreneurs de la région, notamment celle d’En+reprendre Bécancour.

N’attendez plus, retrouvez votre clientèle locale en ligne, car elle y est présente plus que jamais. Parfois, il s’agit seulement que de petites améliorations à votre site Web qui peuvent faire toute la différence. Contactez-nous.

 

Sources :

https://cefrio.qc.ca/fr/enquetes-et-donnees/netendances2019-commerce-electronique-au-quebec-2019/

https://cefrio.qc.ca/media/2336/netendances_2019_le-commerce-%C3%A9lectronique-au-qu%C3%A9bec.pdf

http://iceq.cefrio.qc.ca/

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Array
(
    [id] => 
    [dismiss] => yes
)